Composition instrumentale et acousmatique

Acousmatique 1948-1998 - La musique concrète a fêté son jubilé. Revue Écouter Voir n°86. Revue des médiathèques et des bibliothèques. 1999.

ISSN : 1142-2491

Texte rédigé en avril 1998

Dans cet article publié à l'occasion du cinquantenaire de la musique concrète, Denis Dufour compare son approche de la composition instrumentale à celle de l'acousmatique. Il décrit tout d’abord la richesse et l’importance de l’héritage historique de la “musique de notes”, le cumul de plusieurs siècles de compositeurs et d'œuvres de références, un instrumentarium établi, affiné pendant des décennies par des générations de luthiers, ainsi qu'un public attentif et souvent averti. Son attirance pour l’aspect social de la composition instrumentale est un moteur puissant de sa création. 

Pour sa part, la musique acousmatique s'affranchit des codes, même si elle peut s'en inspirer. C’est un art sans contrainte technique ou esthétique, si ce n'est celles que le compositeur choisit de se donner. En musique acousmatique tout est permis, et c'est bien ce qui plaît à Denis Dufour. Il joue librement des sons en fonction d'un imaginaire unique, vaste et turbulent, canalisé par des projets cohérents.

Quand il rassemble ces musiques de “notes” et de “sons” dans le cadre de pièces mixtes, il cherche à rendre les parties électroacoustique et instrumentale distinctes l'une de l'autre. Il joue de la « confrontation entre les deux univers », laissant chacun développer ses caractéristiques et ses particularités. 

  • Page Facebook
  • Twitter
  • Instagram
 
Website by Opus 53 • webmaster@opus53.fr