Denis Dufour | Notice des œuvres

Secret plié en seize dans le coffre de hune

2004 | 5’00 | opus 131 | éditeur Opus 53

pour guitare, violon, alto, violoncelle

• Série des Plis de perversion

• Commande du Domaine de Kerguéhennec, Centre d’art contemporain, centre culturel de rencontre (direction Frédéric Paul)

• Dédié à Frédéric Paul

• Création à Bignan (Morbihan), Château de Kerguéhennec, le 3 juillet 2004 par l’ensemble Cairn sous la direction de Jérôme Combier

Secret plié en seize dans le coffre de hune est la sixième des œuvres qui constituent la série des Plis de perversion (1). Toutes sont pensées comme des variations de la première, Velours des dunes pour instrument à cordes frottées ad libitum et synthétiseur. Si celle-ci traitait les deux instruments de manière indépendante, le synthétiseur tenant essentiellement un rôle d’accompagnateur discret, ici point d’électronique, mais un trio à cordes qui en reprend le rôle, laissant à la guitare la tâche de conduire le discours. Contrairement à chacune des œuvres de ce cycle qui propose un élargissement et une augmentation de la précédente, celle-ci est conçue comme un repliement du modèle de départ où les thèmes et les morphologies sonores deviennent fugaces, effleurées et vives.

 

1. La série des Plis de perversion – elle-même partie d’un cycle plus important de pièces de musique de chambre intitulé Fantaisies romantiques et baroques – est constituée d’œuvres* qui prennent toutes comme point de départ la première d’entre elles, Velours des dunes, écrite à l’intention de l’ensemble TM+**. L’enjeu était alors de réunir deux instruments – l'un traditionnel, l'autre à peine né : un synthétiseur sans clavier – dans un langage commun et une musicalité qui s’accordent avec des possibilités et des modes de jeu aussi différents. Ceci explique le choix, pour cette première partition, d’une écriture exclusivement graphique où les profils mélodiques passent indifféremment du glissé au scalaire et les profils rythmiques du régulier à l’accéléré ou au rebond.

* Velours des dunes [1978] pour un instrument à cordes et synthétiseur | Ourlé du lac [1984] pour violon, synthétiseur et dispositif de traitement numérique en temps réel | Froncement des yeux [1985] pour violon, violoncelle et synthétiseur | L’Homme au masque de craie [1988] pour mezzo-soprano et orchestre | Moirures éteintes de la galaxie [1988] pour clarinette, cor, percussion, deux synthétiseurs, violon, violoncelle | Secret plié en seize dans le coffre de hune [2004] pour guitare, violon, alto, violoncelle | Accordéon [2012] pour soprano et support audio | In-quarto [2016] pour quatuor à cordes

** Créé par Denis Dufour en octobre 1977, le Trio GRM Plus est renommé Trio TM+ en 1980 puis Ensemble instrumental électroacoustique TM+ en 1984.

  • Page Facebook
  • Twitter
  • Instagram
 
Website by Opus 53 • webmaster@opus53.fr