Denis Dufour | Notice des œuvres

Tapovan

2016 | 18'18 | opus 181 | acousmatique | support audio | 2 pistes | éditeur Opus 53

Dédié à Tomonari Higaki

• Réalisation sur ordinateur au studio du compositeur à Paris 19e

• Prises de son : Denis Dufour*

• Voix : Tomonari Higaki

• Texte : Thomas Brando

• Traduction du poème en japonais : Shoko Takahashi

• Création à Aichi le 10 septembre 2016 dans le cadre du cinquantième anniversaire de l'Université des Arts d'Aichi, salle de musique de chambre, par Tomonari Higaki

Tapovan est un mot sanskrit qui contient deux racines. La première, tapas, signifie douleur ou souffrance et, par extension, mortification religieuse et austérité. Elle désigne, plus généralement, la pratique spirituelle. La deuxième, vana, se traduit par forêt ou fourré. Ainsi, tapovan signifie ‘forêt des austérités’ ou pratique spirituelle. En Inde, traditionnellement, un lieu où quelqu'un s'est engagé dans une sérieuse retraite spirituelle peut alors être reconnu comme un Tapovan, même s'il n'y a pas de forêt. Il en va de même pour des régions entières où se trouvent des grottes ou des ermitages dans lesquels ont vécu sages et sâdhus. Le Tapovan le plus connu de l’Inde se trouve dans l'état de l'Uttarakhand, proche du Tibet, dans la zone située au-dessus du glacier de Gangotrî où l'un des bras du Gange supérieur prend sa source.

* Le matériau sonore est réalisé exclusivement avec des morceaux de bois et n'a subi aucun autre traitement que des variations de vitesse et de la réverbération.

 

Dans le bois de mon cœur

Tu marcheras

Les pieds nus déroulés sur la mousse

La sueur coulant le long du dos

Guidé par les odeurs

Habitant du labyrinthe

Alerté, vivant et agile

Retrouvant l’ode

Que je chantai jadis

Écartant les fougères

Te nourrissant du vent

Te baignant de lumière

Aspergé du sang vert

Des futaies

Chatouillé par les feuilles

De murmures tout près

Enveloppé de rires muets

Avançant dans la vie

Uni à l’univers

Avant, pendant et après.

[Thomas Brando, mai 2016]

 

私の心の森で

君は歩くだろう

苔の上で素足を解きほどき

背中には流れる汗

香りに導かれながら

迷路の住人である君は

喚起され 生き生きと 軽やかに

かつて私が歌った

波動を見つけ

シダの葉をかきわけ

風を糧に

光に泳ぎ

緑の血のしぶきを浴びる

樹林

木の葉にくすぐられ

ささやきの傍らで

声なき笑いに包まれて

万有と一体となり

君は前へ前へと人生を歩む

これまでも

いまこの時も

この先も

  • Page Facebook
  • Twitter
  • Instagram
 
Website by Opus 53 • webmaster@opus53.fr