Musiques mixtes : appellations incontrôlées ?

La musique mixte dans la création contemporaine. Table ronde du 21 novembre 2017. Journées nationales de la Musique Électroacoustique. 16ème édition du 17 au 21 novembre 2017. iBooks. ex-libris © Opus 53. Paris. Inédit. 2017.

2017_MusiquesMixtes.jpg

De plus en plus, le terme musique mixte est utilisé pour désigner les musiques électroacoustiques aussi bien pour instruments en direct et sons fixés sur support que pour instruments transformés en direct par les moyens électroniques. Ce glissement sémantique est l’objet de la réflexion que développe Denis Dufour lors des Journées Nationales des Musiques Électroacoustiques de 2017. Il rappelle la définition historique de ce genre qui qualifie les œuvres qui comprennent une partie instrumentale, interprétée ou improvisée par des musiciens, et une partie fixée sur support. Et il explique comment cet accaparement du terme fait perdre le sens et la légitimité de ce qu'était la musique mixte dans la création contemporaine, à savoir une cohabitation où « les manipulations concrètes créent des formes qui s’opposent au style musical habituel », selon les mots de Schaeffer lui-même. Ainsi l'on voit s'opérer, comme souvent, la réappropriation par un milieu musical instrumental dominant un terme revendiqué par les musiciens issus de la musique fixée sur support.

Lire l'article

  • Page Facebook
  • Twitter
  • Instagram
 
Website by Opus 53 • webmaster@opus53.fr