Denis Dufour | Notice des œuvres

In-quarto

2016 | 21'00 | opus 178 | éditeur Maison Ona

pour quatuor à cordes

• Série des Plis de perversion

• Dédié à Hamish Hossain

• Création à Wien, Alte Schmiede, le 22 avril 2016 par le Koehne Quartett (Joanna Lewis et Anne Harvey-Nagl, violon, Lena Fankhauser, alto, Melissa Coleman, violoncelle)

Comme les précédentes pièces de la série des Plis de perversion (1), In-quarto tire son matériau et son esprit de la première d’entre elles, Velours des dunes. Ici, avec quatre fois quatre cordes, les profils mélodiques glissés qui caractérisaient la version d’origine sont étirés jusqu’aux confins de la tessiture. Au jeu agrandi des figures continues ou fragmentées qui se répondent d’un instrument à l’autre, le compositeur a superposé dix-neuf courts moments où sont représentés par leurs cris, chants ou grognements, comme en un livre d’images, dix-neuf animaux du continent océanien : oiseau de paradis, cygne noir, casoar, cacatoès, opossum d’Australie, pigeon couronné, dingo, émeu d’Australie, kangourou, nestor kéa, kiwi, koala, kookaburra, ornithorynque, crocodile marin, échidné à nez court, oiseau lyre, diable de Tasmanie et wombat.

 

1. La série des Plis de perversion – elle-même partie d’un cycle plus important de pièces de musique de chambre intitulé Fantaisies romantiques et baroques – est constituée d’œuvres* qui prennent toutes comme point de départ la première d’entre elles, Velours des dunes, écrite à l’intention de l’ensemble TM+**. L’enjeu était alors de réunir deux instruments – l'un traditionnel, l'autre à peine né : un synthétiseur sans clavier – dans un langage commun et une musicalité qui s’accordent avec des possibilités et des modes de jeu aussi différents. Ceci explique le choix, pour cette première partition, d’une écriture exclusivement graphique où les profils mélodiques passent indifféremment du glissé au scalaire et les profils rythmiques du régulier à l’accéléré ou au rebond.

* Velours des dunes [1978] pour un instrument à cordes et synthétiseur | Ourlé du lac [1984] pour violon, synthétiseur et dispositif de traitement numérique en temps réel | Froncement des yeux [1985] pour violon, violoncelle et synthétiseur | L’Homme au masque de craie [1988] pour mezzo-soprano et orchestre | Moirures éteintes de la galaxie [1988] pour clarinette, cor, percussion, deux synthétiseurs, violon, violoncelle | Secret plié en seize dans le coffre de hune [2004] pour guitare, violon, alto, violoncelle | Accordéon [2012] pour soprano et support audio | In-quarto [2016] pour quatuor à cordes

** Créé par Denis Dufour en octobre 1977, le Trio GRM Plus est renommé Trio TM+ en 1980 puis Ensemble instrumental électroacoustique TM+ en 1984.

  • Page Facebook
  • Twitter
  • Instagram
 
Website by Opus 53 • webmaster@opus53.fr