Denis Dufour | Notice des œuvres

Nuit d’hiver

1987 | 14'00 | opus 47 | éditeur Opus 53

version a : pour hautbois, cor anglais, cor en fa, trombone, glockenspiel, harpe, 2 violoncelles

version b : pour hautbois, cor anglais, cor en fa, trombone, glockenspiel, harpe, 2 violoncelles et récitant

• Dédié à Michel Lombard

• Texte de Dominique Dubreuil

• Création à Lyon, Salle Molière, le 6 avril 1987 lors des Concerts du Conservatoire par un ensemble de professeurs du CNR de Lyon sous la direction de Mark Foster

Denis Dufour a composé Nuit d'hiver d'après un court texte de Dominique Dubreuil, Opéra céphalique. Par coïncidence – ou hasard dirigé ? – cette partition est insérée dans le processus lyrique auquel s'affronte actuellement le musicien. Nuit d'hiver peut être considéré comme un fragment d'opéra ou une zone du chantier d'expérimentation. Le groupe instrumental – où prend place le glockenspiel, plus lié aux notions de scintillation et de gel – constitue un miroir non verbal où se réfractent la dureté, l'étrangeté du texte. Un contraste apparaît également entre la démarche harmonique, de nature très classique et une recherche qui s'établit dans des aires d'énergie où est scrutée une morphologie des sons, des blocs et des phrases. Une telle confrontation est aussi d'évidence liée au processus électroacoustique et à ses implications. Flux et reflux, tensions et répits s'inscrivent plus souterrainement, comme dans cet Opéra céphalique avec ses équivoques syntaxiques, ses questions en suspens (la nuit est-elle un personnage, est-on au dedans ou au dehors d'un rêve, d'une douleur ?), ses cellules brèves, parfois haletantes, son lien avec un silence qui troue l'apparente rationalité.

[Dominique Dubreuil]

  • Page Facebook
  • Twitter
  • Instagram
 
Website by Opus 53 • webmaster@opus53.fr