Denis Dufour | Notice des œuvres

Silex

2003 | 13’00 | opus 127 | éditeur Opus 53

pour flûte, clarinette, violon, alto, violoncelle

• Commande du Domaine de Kerguéhennec, Centre d’art contemporain, centre culturel de rencontre (direction Frédéric Paul)

• Dédié à Guillemette Dufour

• Création à Bignan (Morbihan), Château de Kerguéhennec, le 28 juin 2003 par l’ensemble Ébruitez-vous ! (Rhizome) sous la direction d’Yves Krier

Inspiré par les affleurements granitiques, par l’or rose des bruyères, par le miroitement des flots gris, rythmé par l’embrassement infini des lames des rochers et des les larmes de la mer, Silex est une pièce tout d’un bloc qui offre comme une méditation subtile et dure à la fois sur le passage d’un monde à l’autre. Passage, métamorphose d’abord du Trio op. 20 d’Anton Webern au Nocturne en quatuor de Gérard Pesson, passage aussi du témoin comme celui d’une lampe-tempête aux signaux presque engloutis par les vagues noires du naufrage, se souvenant toujours pourtant que naviguer c’est “commander à la mer en obéissant à ses lois”.

Comme pour graver dans le tablier de granit d’une cheminée paysanne une épitaphe, au-dessus du feu vivant (toi en moi pour toujours) comme pour offrir à toi « mon enfant, ma sœur » enfin « la douceur d’aller là-bas vivre ensemble », « là où tout n’est qu’ordre et beauté », là où les enfants mal-aimés sont enfin attendus et espérés, là où le mal répandu mystérieusement s’efface, et la douleur, là où le combat cesse enfin, là où l’on gagne quels que soient ses mérites la consolation des vagues, là où le but et le début de la vie enfin ne font qu’un.

[Thomas Brando]

  • Page Facebook
  • Twitter
  • Instagram
 
Website by Opus 53 • webmaster@opus53.fr