Denis Dufour | Notice des œuvres

Stèle pour Pierre Schaeffer

2013 | 05'04 | opus 169 | éditeur Maison Ona

pour flûte, clarinette basse, saxophone alto, trompette sib, violoncelle

• Création à Paris, Salle Mstislav Rostropovitch du conservatoire Claude Debussy 75017, le 14 décembre 2013 lors du concert “Denis Dufour - Dialogues en duos" par l’ensemble Furians dirigé par Pierre Dumoussaud

Cette œuvre de Denis Dufour relève d’une tentative singulière : reporter un monde sonore, celui de l’Étude aux sons animés de Pierre Schaeffer, d’un plan à un autre, d’un univers à l’autre, transposer une forme d’indicible. L’ineffable (l’injouable, l’inécrivable ?) de l’ingénuité, du “mouvement pris”, de l’instantané nonchalant et millimétré du collage, suivi, serré, fidèlement “reporté” comme une fresque agrandie au carreau et exécutée finalement avec le mouvement ample qui donne esprit et cohérence au résultat. Rien de laborieux ni d’appliqué, donc, dans cette franche expérience, mais ardeur et minutie. On retrouve ici l’écriture forte (et souvent déniée) de Schaeffer, celle d’une musicalité neuve, surprenante dans sa vigueur à enchaîner d’improbables figures, et pourtant empreinte de règles d’un invisible classicisme. Cela donne ici un condensé, une quintessence presque, de la musicalité de Dufour, informée depuis longtemps de ce rêve, de cette trouvaille, de cette idée : faire parler une langue inconnue à l’instrument, lui faire dérouler un discours d’une évidence, d’une étrangeté absolue, et le faire sien.

[Jérôme Nylon]

  • Page Facebook
  • Twitter
  • Instagram
 
Website by Opus 53 • webmaster@opus53.fr